Egalité Femmes / Hommes

Gender equality concept as woman hands holding a white paper sheet with male and female symbol over a crowded city street background. Sex sign as a metaphor of social issue.

Egalité Femmes / Hommes : un engagement fort

Le groupe Centre France a toujours été soucieux et investi en matière d’égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes.

Cette année, les sociétés du groupe ont une nouvelle fois brillées par l’excellence de leurs notes, démontrant un engagement et une volonté forte de gommer les inégalités salariales. Fort de ces convictions, le Groupe Centre France est fier des valeurs portées par toutes ses sociétés, pour une égalité professionnelle pour toutes et tous.

Pour l’année 2021, toutes les sociétés du groupe ont obtenu des notes globales supérieures à 75/100, illustrant leur investissement et leur prise de conscience collective pour réduire les inégalités salariales.

 

Centre France Portage

Note globale : 94/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 40 /40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : non calculable
– Ecart du taux de promotion entre les femmes et les hommes : 15/15
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : 15/15
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Centre France Publicité

Note globale : 78/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 33/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 25/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : 15/15
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Centre France Hebdos : 

Note globale : 92/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 38/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Le Berry Républicain : 

Note globale : 88/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 35/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

L’Echo Républicain : 

Note globale : 81/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 29/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

Le Journal du Centre : 

Note globale : 86/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 33/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

La Montagne : 

Note globale : 83/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 38/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 20/20
– Ecart de taux de promotions entre les femmes et les hommes : 15/15
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : 0/15
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 10/10

 

Le Populaire du Centre : 

Note globale : 82/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 35/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 0/10

 

La République du Centre : 

Note globale : 92/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 38/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

 

L’Yonne Républicaine : 

Note globale : 93/100

Les indicateurs :

– Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes : 39/40
– Ecart de taux d’augmentation entre les femmes et les hommes : 35/35
– Pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité : non calculable
– Nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les dix plus hautes rémunérations : 5/10

Bouton_candidature_spontanée

 


Contact

DRH
45, rue du Clos Four – 63056 Clermont-Ferrand Cedex 2
Tél. 04 73 17 17 17

 

Restons en contact sur les réseaux sociaux : Twitter | LinkedIn | Facebook